Monthly Archives: juin 2010

Vous et les LED


pour ce qui est du disjoncteur : non, un disjoncteur ne peut en aucun cas envoyer un courant autre que le courant principal (fermé) ou aucun courant (fermé) il n’y a pas de courants parasites supplémentaires « pour détecter un problème » (sauf le cas particulier de l’usager qui presse le bouton test , ce bouton « courcircuite » une borne de phase amont avec une borne de neutre aval a travers une résistance …ce qui doit faire « tomber » immédiatement le disjoncteur)

Les lumieres à Diodes

Pour les inters et rallonges électriques, le défaut peut provenir d’une inversion phase neutre dans le cablage d’ un inter (pour rétablir les choses il faudra ouvrir le tableau électrique et repérer les fils allant a l’inter et la lampe « fautive » et inverser a ce niveau ) ou alors , pour le cas apparemment mystérieux de la rallonge, a des fils inversé dans l’une des fiches (encore plus simple, démonter la fiche ou la couper si elle est surmoulée, et remonter convenablement la fiche) ou d’une rallonge de trop mauvaise qualitée (fil de terre absent, contacts défectueux , défaut d’isolement ou fil de mauvaise qualité …Ne pas utiliser de rallonges de récupération ayant subi des chocs ou des inondations ! ni certaines rallonges de solderies ou discounters , remplacer la rallonge par une neuve digne de ce nom !)
DEL
D’autres causes plus vicieuses peuvent être
-des courants HF induits via les fils du secteur par des station de radiodiffusion proches, des radioamateurs, des cibistes utilisant un tonton (mais dans ce cas la luminescence doit varier selon les horaires d’émission ! et les remèdes passent souvent par revoire non pas sa propre installation , mais l’antiparasitage et la bonne mise a la terre de l’émetteur ce qui suppose de trouver le propriétaire du dit émetteur , et de faire réaliser les « mises a niveau » requises, en espérant qu’elle soient efficaces ! )
-des lampes alimenté sur un réseau alimenté par un poste privé en régime de neutre IT , et avec un appareil en défaut sur la ligne alimentant ces lampes (auquel cas , ça suppose que vous avez un poste avec transfo HT/BT privé, et auquel cas le CPI qui s’y trouve devrais réagir …)
-Des lampes alimentés via une minuterie, un gradateur, un « radar » à infrarouge passifs, ou un modulateur de lumière ! (en général c’est spécifié sur l’emballage qu’il ne faut pas les employer sur ce genre de dispositifs …)

Ces lampes à LED doivent autant que possible être utilisé sur des installations électriques conformes, et irréprochables, et sans montages fantaisistes ou autre » gadjets » !

d’accord avec toi zeltron, et merci pour le cours sur les disjoncteur en effet je n’était pas sur de ce que je disais la dessus… donc : un montage correct voila le secret !!… d’ailleur j’ai aussi remarquer ce phénomène sur un panel et je pense sollutionner le problème assez rapidement, je vous tiendrai au courant si cela fonctionnne … en suivant les conseils des autres et mes idées je pense arrivé à trouver de quoi il s’agit réèlement, ( a mon avis dans mon cas une phase ou même l’alimentation pas comme il faudrait , donc je vais verifier tout ces paramètres… a suivre..
Cela est du au courant résiduel de votre installation. Pas d’inquiétude c’est normal, une fois l’ interrupteur éteint, il peut rester jusqu’à 40volts de courant. Pour vous montrez que c’est normal, regardez les installations en va et viens avec interrupteurs rétro éclairés. Lorsque vous coupez la lumière, votre interrupteur s’allume grâce au courant résiduel pour indiquer sa position dans le noir.
Les flashs ou la faible luminosité que vous avez sur votre lampe LED, est du à une très mauvaise qualité du produit, et de son condensateur que ne fait pas correctement son rôle de régulateur. Une lampe LED est tellement économique, qu’elle n’a besoin de très peu de courant pour fonctionner.
Je vous conseille donc de faire reprendre votre lampe, et de vous orientez vers des produits de qualité, comme PHILIPS, OSRAM.

Voir wikipedia

pour commencer le volt est une unité de tension et non pas de courant.
Ensuite, il ne devrait absolument pas y avoir de courant de fuite qui traverse la lampe LED puisque tout est asservi par un circuit de régulation, aussi bien pour les lampes 12v que pour les lampes 220v.
Il y a un sérieux probleme sur votre installation électrique.
oui, et non ! une lampe à LED en 230V peut luire légèrement sans que l’installation ait franchement un problème car :
-une résistance d’isolement de 500 k-ohms à 1 M-ohms dans l’appareillage n’est pas rare si c’est du matériel ancien, et c’est certe médiocre mais sans risques majeur, et c’ est considérée comme admissible (une résistance de 500k fait naitre un courant de l’ordre de 500 µA , un tel courant est si faible qu’il n’a aucun danger , mais il suffit a faire luire des LED )
-le 230V du secteur , c’est de l’alternatif et l’effet unipolaire ou l’effet condensateur qui peut se produire, notamment si les fils allant aux lampes sont longs et cheminent avec d’autres fils, peut suffire a générer ce phénomène (plusieurs fils parallèle , dans un même conduit , peuvent , si ce conduit chemine sur des dizaines de mètres, constituer un condensateur de quelques nanofarads )
en 12V , ces problèmes ne risquent pas de se produire, ou si peu qu’on ne devrai rien percevoir !
-le courant de fuite que génère un « mauvais » isolement dont la résistance d’isolement est de 500 k-ohms sous 12V ne fait qu’environ 20 µA (trop faible pour générer une lueur, ou alors imperceptible !)
-l’effet condensateur est quasi inexistant, d’autant que ce 12V est souvent un courant continu .
Un dispatching ou une console de lumière (telles celles que certains d’entre vous ont du utiliser à l’occasion du réveillon de St Sylveste, n’est ce pas ? ) dont les voyants (a ampoules) ont été remplacé par des LED , peut tres bien produire de légères lueurs, ou légers éclats lors de commutations, perceptibles dans la pénombre (surtout si on la regarde lors d’une série de slows …) alors que toute l’installation est saine(des résistances bleeder de l’ordre de 50 à 100 k-ohms, ou des condensateurs de 0,1 à 0,22µF , suffisent dans ce cas a éviter ce genre d’inconvénient )

 

Category: Non classé